Des graphiques plus grands que nature sont rendus possibles grâce aux imprimantes grand format qui permettent l’impression sur pratiquement n’importe quel matériau.

Que vous conceviez des graphiques pour un stand bannière, un mur d’image, une enseigne suspendue rigide ou un roll up, les graphiques grand format sont des produits uniques.

Les règles et directives pour la conception de graphiques standard ne s’appliquent pas nécessairement lors de la préparation de fichiers pour une impression grand format.

Voici plusieurs conseils qui vous aideront à obtenir le meilleur résultat possible pour votre conception graphique grand format.

Programmes de conception Adobe

Voici un rappel sur les trois principaux produits Adobe utilisés pour concevoir des graphiques grand format.

Illustrator

Illustrator permet de créer des images vectorielles qui peuvent être agrandies sans perdre en netteté.

Vous pouvez également incorporer des images matricielles de Photoshop.

Les fichiers créés dans Illustrator sont généralement plus petits que les fichiers créés dans Photoshop. Les fichiers plus petits sont plus faciles à transférer et à imprimer pendant le processus de conception, ce qui rend Illustrator idéal pour la mise en page et la création de graphiques à grande échelle.

Photoshop

Photoshop est strictement matriciel et principalement utilisé pour l’édition de photos / images.

Étant donné que les images sont composées de pixels, les graphiques raster se réduisent sans perte de qualité, mais l’agrandissement entraînera une pixellisation.

Lorsque vous utilisez Photoshop, assurez-vous que vos images sont suffisamment haute résolution pour s’adapter à la grande surface d’impression.

Si vous créez des éléments de conception tels que des formes ou des blocs de couleur, Illustrator est le meilleur choix.

InDesign

Si votre graphiste crée souvent des brochures pour votre entreprise, il utilise probablement InDesign, un programme idéal pour la mise en page pour l’impression.

Avec des restrictions sur l’échelle de page, il n’est pas recommandé pour l’impression grand format. Au lieu de cela, utilisez Illustrator, qui fournit les mêmes options dans un formatage plus précis.

Préparation des fichiers pour les graphiques grand format

Suivez ces conseils pour préparer vos fichiers pour l’impression.

Meilleur type de fichier : fichiers vectoriels (.EPS)

Comme suggéré précédemment, les fichiers vectoriels, qui sont produits à l’aide d’Illustrator, sont le meilleur format à utiliser sur des graphiques à grande échelle.

Un fichier vectoriel .EPS fonctionne selon les principes mathématiques de l’échelle et est totalement indépendant de la résolution. Pour cette raison, il peut être considérablement étendu tout en conservant sa netteté d’origine.

Si vous agrandissez des images non vectorielles comme un TIFF ou un JPEG dans Illustrator à des tailles importantes, elles deviendront probablement extrêmement floues, pixélisées et déformées. Pour cette raison, les fichiers vectoriels sont préférables.

Travailler avec des fichiers bitmap

Toutes les images et tous les graphiques ne peuvent pas être vectorisés. Parfois, vous devez importer des illustrations basées sur des pixels ou des raster dans vos conceptions à partir de Photoshop. Si vous faites cela, vous devez garder à l’esprit le bon dpi pour éviter cette perte de qualité.

La distance de visualisation est importante à prendre en compte lors de l’utilisation de bitmap. Les détails dans les graphiques ne sont pas aussi apparents selon la distance à laquelle on les regarde, et un ppp inférieur (100 ppp) peut suffire. Un grand panneau suspendu en est un bon exemple.

Bien que vous puissiez vous en tirer avec des résolutions inférieures sur de grandes bannières, la meilleure pratique consiste à avoir un ppp dans la plage 100-300 pour vous assurer que le rendu sera net à n’importe quelle distance.

Gardez à l’esprit que des résolutions dpi plus élevées peuvent entraîner des fichiers de très grande taille.

Utilisez Pantone pour une couleur parfaite

Si vous espérez faire correspondre vos graphiques à grande échelle avec d’autres graphiques, votre logo ou des articles promotionnels, les couleurs Pantone peuvent vous aider à le faire. Leur utilisation dans votre conception assurera la cohésion à tous les niveaux lorsque votre graphique sera imprimé.

Les modèles de couleurs CMJN et RVB sont les options standard pour l’impression. Bien que le modèle de couleur RVB présente quelques avantages, notamment une gamme de couleurs plus large et des tailles de fichier généralement plus petites, CMJN est le modèle généralement utilisé par les imprimantes.

Cela signifie que l’utilisation de CMJN se traduira par une représentation plus précise de la couleur de vos graphiques.

Alternativement, vous pouvez probablement fournir un échantillon de couleur (logo de la marque, un graphique existant) à votre imprimeur afin qu’il puisse trouver la bonne couleur.

Soyez prudent avec les polices et les fonctionnalités de conception

Tous les éléments de conception qui fonctionnent bien dans la conception à petite échelle ne se traduiront pas bien à grande échelle.

Vous devez tenir compte du fait que la conception à petite échelle sur des brochures ou des cartes de visite sera vue de près.

Les graphiques à grande échelle sont uniques en ce sens qu’ils seront visualisés à la fois de loin et de près. Vous devez créer des images et des dessins facilement visibles des deux distances.

Gardez à l’esprit que votre public verra probablement vos bannières à plusieurs dizaines de mètres de distance. Par conséquent, concevez en utilisant des images qui ne perdent pas complètement leur lisibilité de loin.

Vous trouverez ci-dessous quelques règles d’or pour que les graphiques restent beaux de près et de loin :

  • Gardez les images et le texte distincts bien espacés
  • Utilisez des polices faciles à lire.
  • Utilisez des couleurs très contrastées entre les arrière-plans et les images ou le texte de superposition pour maintenir la visibilité.

Ne vous concentrez pas trop sur les petits détails. Les impressions grand format offrent un espace graphique important. Combiné avec le coût ou l’impression, il peut être tentant de remplir l’espace avec autant de détails que possible.

Malheureusement, ajouter trop de détails sur une bâche de grand format peut limiter son impact. Une grande partie des détails sera perdue par ceux qui la visualisent à distance, et le message global peut être perdu.

Au lieu de cela, concentrez-vous sur la conception dans son ensemble et n’ayez pas peur d’utiliser un espace «négatif».

Trouvez un expert en design

N’oubliez pas que vous pouvez toujours contacter votre graphiste pour qu’il vous aide à créer des graphiques grand format. Il se fera un plaisir de vous guider tout au long du processus, étape par étape.

Et si vous n’avez jamais fait appel à un graphiste, l’équipe de Bâches-Publicitaires.com se fera un plaisir vous accompagner dans la conception de vos supports de communication grand format.

N’oubliez pas que suivre ces conseils vous aidera à créer un design qui aura fière allure, à la fois techniquement et artistiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>